Orchestre

babin-louis-banniere


Mutations (+ info et audio)

(2017)
Orchestre

2(picc).2(c.a.).2(cl.b.).2 – 4.2.2.1.1 – timb.3 – harpe – cordes

Œuvre commandée et créée par l’orchestre du Festival des Eurochestries Charente-Maritime (France)


PrintRetrouvailles (+ info)

 

(2016)
Orchestre
Durée : 2’00”
logo_orchestre
2.2.2.2 – 2.2.1.0 – timb.3 (perc.) – cordes
Œuvre commandée par le Toronto Symphony Orchestra et l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Retrouvailles : en version MIDI

 


ame-fauchee-louis-babin

Je suis l’Âme fauchée (+ vidéo)

(2016)
Orchestre
Durée : 07’30”
Picc.2.2.2.2 – 4.3.2.1.1 – timb.3 (perc.) – hp. – cordes
Œuvre commandée et créée par l’Orchestre symphonique des Jeunes de Strasbourg (France)


louis-babin-saint-exuperySaint-Exupéry : de cœur, de sable et d’étoiles (+ info et audio)

(2012)
Orchestre
Durée : 17’30”
Originale 2.2.3(clr.b.).2 – 4.3.2.1.1 – timb.3(perc.) –  cordes
Version réduite 2.2(cor angl.).2(clr.b.).2 – 4.2.2.1.1 – timb.3(perc) – cordes

Œuvre commandée et créée par l’orchestre du Festival des Eurochestries Charente-Maritime (France)

« Je garde en effet un merveilleux souvenir du concert que tu as dirigé dans la belle église de Jonzac illustrant ainsi magnifiquement la vie et la pensée d’Antoine de Saint-Exupéry. Merci de l’avoir fait avec talent.

Très amicalement. »

Phillipe de Saint- Exupéry (Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse)


engin-de-mort

L’engin de mort

(2007)
Orchestre
Durée : 10’30”
3(pic. flt. Alto).2.3(clr.b.).3(cbs) – 4.3.2.1.1 – timb.perc(3) – hp. – cordes

Pour grand orchestre
Un conte contemporain
Il était une fois Technologie. Elle voulait notre bien-être en nous affranchissant des
tâches indignes de notre condition d’Homme hyper évolué trônant sur la chaîne alimentaire. Telle une pieuvre, elle se mit à envahir notre mode de vie et à influencer notre mode de pensée dans la recherche de solutions à nos problèmes. Elle nous imposa sa façon de réfléchir et elle voulu même transformer notre manière de créer. Mais, pour plusieurs, cet univers électronique déshumanisé engendra des frustrations plutôt que du bonheur à un point tel qu’il l’affubla du sobriquet : Engin de mort. Et rapidement, l’Homme se sentit étouffé au point où il chercha une porte de sortie pour échapper à son emprise. Alors qu’il se croyait coincé, la solution lui apparut soudainement sous ses yeux, si simple qu’il en rît de toutes ses dents : il n’avait qu’à couper le courant!

Engin de mort : extrait en version MIDI